EGTTM – Les Etats Généraux de la Transition du Tourisme en Montagne

Voir : https://www.eg-transitionmontagne.org/

TISSER LES LIENS ENTRE RECHERCHE ET MONDE OPÉRATIONNEL

Les 23 et 24 septembre 2021, à l’occasion de la Présidence française de la Stratégie de l’Union européenne pour les régions alpines (SUERA, à laquelle est associé le projet CORESTART), Mountain Wilderness France et l’association Transitions des Territoires de Montagne(2TM) ont organisé les États Généraux de la Transition du Tourisme en Montagne (EGTTM). Ces États Généraux ont permis aux acteurs issus de l’ensemble de l’écosystème montagne d’échanger et de coopérer autour des enjeux de transition des territoires de montagne. Cet événement, qui a eu lieu sous forme d’ateliers locaux simultanément dans 40 territoires volontaires, est le fruit d’une volonté d’action concertée pour un écosystème de montagne environnementalement, économiquement et socialement durable.

Le Colloque CORESTART a soutenu cet événement opérationnel majeur. A l’issue du colloque, un livre blanc de synthèse des réflexions scientifiques a été rédigé et transmis aux organisateurs des EGTTM. Cette démarche s’inscrit dans un souhait de participer à tisser des liens plus forts entre recherche académique et monde opérationnel. L’équipe WP1 – ADAPT a participé à l’animation de l’atelier des EGTT sur le territoire Guillestrois-Queyras.

Pourquoi une réflexion sur la transition touristique dans le Guillestrois Queyras ?

Plusieurs acteurs et institutions locaux ont voulu se faire le relai de cette dynamique qui fait écho à différentes initiatives de projet de recherche, dont notre projet européen FEDER-POIA CORESTART (notamment le WP1-ADAPT), de collectifs locaux autour de la transition, de l’espace valléen (porté par la communauté de communes) ou de la révision de la charte du Parc du Queyras.

Quel sens voulons-nous donner à nos montagnes ? Cette transition du tourisme doit s’inscrire dans un changement plus global de la société pour repenser le modèle de développement de nos montagnes. La réflexion engagée par les EGTT est ainsi une opportunité pour créer un territoire du Guillestrois et du Queyras plus résilient, où il fait bon vivre, où chacun trouve sa place, en harmonie avec la préservation des ressources naturelles qui sont le terreau de notre développement. Soyons ambitieux pour être à la hauteur des enjeux qui vont arriver. 30 personnes se sont réunies les 23 et 24 septembre à Ceillac, pour échanger et proposer des pistes stratégiques pour l’avenir. Et sur la trace de  JF Caron (Fabrique des Transitions) : Définir un socle commun de valeurs et identifier nos étoiles (les objectifs à long terme) et les premiers cailloux, les premières actions à mener pour se mettre en chemin.

Dernières actualités

    Voir : https://www.eg-transitionmontagne.org/

    TISSER LES LIENS ENTRE RECHERCHE ET MONDE OPÉRATIONNEL

    Les 23 et 24 septembre 2021, à l’occasion de la Présidence française de la Stratégie de l’Union européenne pour les régions alpines (SUERA, à laquelle est associé le projet CORESTART), Mountain Wilderness France et l’association Transitions des Territoires de Montagne(2TM) ont organisé les États Généraux de la Transition du Tourisme en Montagne (EGTTM). Ces États Généraux ont permis aux acteurs issus de l’ensemble de l’écosystème montagne d’échanger et de coopérer autour des enjeux de transition des territoires de montagne. Cet événement, qui a eu lieu sous forme d’ateliers locaux simultanément dans 40 territoires volontaires, est le fruit d’une volonté d’action concertée pour un écosystème de montagne environnementalement, économiquement et socialement durable.

    Le Colloque CORESTART a soutenu cet événement opérationnel majeur. A l’issue du colloque, un livre blanc de synthèse des réflexions scientifiques a été rédigé et transmis aux organisateurs des EGTTM. Cette démarche s’inscrit dans un souhait de participer à tisser des liens plus forts entre recherche académique et monde opérationnel. L’équipe WP1 – ADAPT a participé à l’animation de l’atelier des EGTT sur le territoire Guillestrois-Queyras.

    Pourquoi une réflexion sur la transition touristique dans le Guillestrois Queyras ?

    Plusieurs acteurs et institutions locaux ont voulu se faire le relai de cette dynamique qui fait écho à différentes initiatives de projet de recherche, dont notre projet européen FEDER-POIA CORESTART (notamment le WP1-ADAPT), de collectifs locaux autour de la transition, de l’espace valléen (porté par la communauté de communes) ou de la révision de la charte du Parc du Queyras.

    Quel sens voulons-nous donner à nos montagnes ? Cette transition du tourisme doit s’inscrire dans un changement plus global de la société pour repenser le modèle de développement de nos montagnes. La réflexion engagée par les EGTT est ainsi une opportunité pour créer un territoire du Guillestrois et du Queyras plus résilient, où il fait bon vivre, où chacun trouve sa place, en harmonie avec la préservation des ressources naturelles qui sont le terreau de notre développement. Soyons ambitieux pour être à la hauteur des enjeux qui vont arriver. 30 personnes se sont réunies les 23 et 24 septembre à Ceillac, pour échanger et proposer des pistes stratégiques pour l’avenir. Et sur la trace de  JF Caron (Fabrique des Transitions) : Définir un socle commun de valeurs et identifier nos étoiles (les objectifs à long terme) et les premiers cailloux, les premières actions à mener pour se mettre en chemin.

    Dernières actualités


      OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
      Co-Restart (7 mai 2022). EGTTM – Les Etats Généraux de la Transition du Tourisme en Montagne. Co-RESTART. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/n4sw


      Rechercher dans OpenEdition Search

      Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search